AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 » Pepper O'Game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
• Pepper O'Game


avatar


Sexe : Féminin

Messages : 5

Age : 24

Vos papiers
Classe / Emploi: 4A.
Pensionnat : Wentworth.
Habitation : Chambre 004

MessageSujet: » Pepper O'Game   Jeu 26 Avr - 13:31

http://img841.imageshack.us/img841/2453/pepper2r.jpglogo de votre pensionnat, à changer

Tu t'assoies, tu te fonds avec la foule, ces gens qui ne savent pas qui ils sont eux-mêmes. Ils sont tous pareils, mais tu as pourtant la désagréable impression d'être une alien. Bienvenue au Pensionnat Wentworth. En arrivant devant les grilles, tu as croisé des élèves de Hikishima. Ils se sont foutus de ta gueule alors tu leur as fait un doigt et tu as continué ton chemin. Pourtant, quelques secondes, tu as flippé qu'ils te suivent parce que tu les avais provoqués. Finalement, tu n'étais qu'une grande paranoïaque. Ce n'était que des gosses, un peu comme toi. Tu es ici depuis ta première année, mais c'est toujours le même sentiment nostalgique qui te traverse quand tu rejoins ta nouvelle classe. Souvent des amis des années précédentes, enfin des amis, des camarades de classe. Parce que tu es différente d'eux, alors ils ne s'approchent pas. Et c'est tant mieux.

La raison de ta venue dans ce pensionnat. Tes parents. Des anglais de la classe populaire, dont le mariage n'a pas tenu. Alors, ils t'ont éloigné d'eux. Ils avaient peur pour ton petit cœur de gamine. Maintenant te voilà, pour ta dernière année à respirer dans cet établissement. Tu ne sais pas ce qui t'attend ensuite, tu verras selon ce qui se présente.

- J'ai remarqué que t'es souvent toute seule.
- Cool.

Tu dévisages ce jeune homme, comme s'il était le monstre du Loch Ness. Bien fait pour lui, il n'avait qu'à pas venir te parler. Franchement, ce n'est pas comme si tu affichais un grand sourire amical à tous les passants. Tu perçois à quel point il se sent mal, qu'il regrette de t'avoir adressé la parole dans un élan de bonté. Il se dandine comme un cachalot sur un trapèze. Un de ses amis, s'approche, met sa main sur son épaule. Il tressaute.

- Laisse. C'est O'Game.
- Ouai, et je mords, chéri.

Le nouveau venu prend un sourire gêné et guide la pauvre âme en peine, qui a l'air d'avoir croisée un épouvantard ou une autre de ces débilités télévisuelles. De nouveau, la tranquillité. Ça devient presque grisant de devoir repousser ces gens si gentils. Tu ramasses ton carnet à dessin. Des gribouillages digne d'un enfant de 4 ans. Tu es loin d'être une de ces artistes contemporaines. Tout ce qui t'intéresse, c'est le sport. A vrai dire, tu ne vis que pour cela. Tu n'es dans ce foutu pensionnat que pour assouvir cette passion dévorante. Parce que finalement, les cours, tu t'en fous, et t'es plutôt une cancre. S'ils veulent des élèves qui battront ceux d'Hikishima, qu'ils viennent pas te chercher, parce que tout ce que tu pourras faire, c'est rendre la copie parfaite : une feuille blanche. Déjà, les exams, ça te stresse. Non, sérieusement, ce qui t'intéresse, c'est la course, les parcours du combattant, le basket - même si on est d'accord, qu'il faut jouer à plusieurs, et que ça te plait pas des masses -
Et puis, c'est marrant parce que même si tu aimes les activités saines, à côté, tu es une fumeuse légendaire. La reine du briquet, heureusement qu'en plus de ça t'es pas pyromane. Ouai, vous avez de la chance mes petits. Tata O'Game et ses poumons dignes d'être photographiés sur les boîtes de cigarette. Ohyeah.

La sonnerie est le signal que les heures de torture commencent. Ça te fait ni chaud ni froid. A mon avis, t'es sur une autre planète, ma grande. Celle des gens qui ont ouvert les yeux. Tu entres en classe, décides d'occuper un siège bien au fond. Là où les profs savent qu'ils ne devront chercher que pour te ridiculiser parce que tu as la flemme de répondre à leurs questions débiles. Ton voisin est un drogué, tu le vois aux marques de piqures qui courent sur son bras. Tu t'en fous un peu, après tout, il est humain, il est comme toi. Il ne prête aucune attention à ta personne, ce qui te change. Il est beaucoup plus obnubilé par son jeu sur son téléphone portable. Et quand il perd, tu ne peux t'empêcher de sourire, comme si c'était toi, par la force de son esprit qui l'avait éliminé. Quelques fois, il lève la tête pour faire craquer son cou endolori. Tu ne prononces pas un mot, tu attends sa prochaine défaite, tapie dans les retranchements de ton esprit trop torturé.

- Pepper O'Game ?

Tu lèves les yeux jusqu'au professeur de mathématiques, penché sur son bureau. Des choses sont écrites au tableau. Oui, des choses. Parce que pour toi, c'est du chinois. Juste un alignement de chiffres et de symboles qui sont censés te donner mal au crâne. Et plus tu as mal, mieux c'est.

- Mmh ?
- Peux-tu me dire quelle est le résultat de cette équation cartésienne ?
- Sans doute zéro.

Il fronce les sourcils. Peut-être que tu as visé juste. C'était vraiment du hasard, mais tu observes ses muscles qui se contractent au niveau de son visage. Il cherche déjà le prochain moyen de te bousculer mentalement, de te provoquer, pour que tu finisses par avouer ta véritable nature : tu n'es qu'une incapable. Oui, et tu t'en fous royalement de leurs beaux discours tout ficelés. Ou de leurs annotations incisives sur ton bulletin scolaire.

- Et pourquoi cela ?
- Parce que c'est la réponse la plus originale que les auteurs de ces livres aient trouvée.

Il se renfrogne, et s'assoit, les mains croisées. Il interroge un autre élève. Tu baisses les yeux vers le portable de ton voisin. Mais il l'a éteint. Tu soupires et tu risques un œil vers lui. Tes pressentiments étaient fondés. Il te regarde comme si tu avais dix yeux et quatre bras. De nouveau, tu te sens oppressée, toi qui pensais trouver le calme à côté de quelqu'un d'un peu comme toi. Il se balance sur sa chaise. Ce petit jeu commence déjà à t'énerver. Il te murmure.

- Tu es qui ?
- Ton plus beau cauchemar. Maintenant, ta gueule.

Il éclate de rire, mais tout doucement, pour ne pas alarmer le prof. Il fait tapoter son stylo sur son cahier, faisant comme s'il était extrêmement intéressé par le cours, mais tu sais que maintenant, il ne va pas te lâcher. Quelqu'un de normal aurait préféré lever la main et demander à changer de place parce qu'il ne voulait pas se trouver à côté de la folle. Tu fais craquer tes doigts dans un bruit glauque.

- Je t'ai vue en athlétisme.
- Je m'en fous.
- Tu es plutôt douée. Tu pourrais exploser ces prétentieux d'Hikishami sans soucis.
- Je m'en fous.

Il imite ton « je m'en fous » avec un accent anglais trop prononcé, qui le rend ridicule. Tu soupires, car ce n'est que le commencement de cette relation, si éphémère. Il découpe sa gomme et envoie les bouts sur la personne de devant. Les petits bouts blancs s'accrochent dans les cheveux de la victime. Il sourit et rigole tout seul. Quand il croise ton regard exaspéré, il hausse les épaules. C'est qu'un grand gamin. Et les enfants, tu les aimes pas. Déjà, un gosse, à l'origine, tu trouves cela laid.

- Pepper ? C'est ça ?
- Tu as un train de retard, mec.

Il rouvre son portable et remet son jeu. C'est la fin de la conversation, et c'est tant mieux. La sonnerie sonne une demi-heure plus tard. Quand tu passes devant le bureau du prof, il ne t'arrête pas. Bien. Au moins, tu n'as pas commencé la 1ère heure de l'année par les remontrances habituelles. Tu vas t'isoler dans un coin de la cour pour gribouiller. Un visage passe au dessus de ton épaule.

- C'est moche.
- Ouai.

Ton voisin de mathématique a décidé de récidiver. Enfin, ce n'est pas très surprenant. Les gens croient qu'à partir du moment où tu échanges un mot avec eux, même si c'est « Va te faire foutre », ils sont tes amis. Et s'afficher avec toi, c'est un peu comme si on avait gagné les jeux olympiques. Un ami que tu n'as jamais eu. Juste des gens qui ont décidé d'essayer de te sortir de ton mutisme éternel. Mais qui, en comprenant, qu'ils n'étaient pas assez forts - alors qu'ils n'étaient en fait pas assez perspicaces - t'ont abandonné. Et dans leur rancœur, un mythe est né de toi. Celui que tu étais une alcoolique, puis une droguée, ou une orpheline. Ils ne savent rien de ton passé, et se sont imaginés tous les scénarios possibles. En passant même par la case "terroriste". Sans trop savoir comment, tu es devenue la fille impopulaire, celle qui fait peur. Celle qui fait cauchemarder les premières années.

- Pourquoi tu entres pas dans un école de sport-études ?
- Mes géniteurs ont pas le blé pour ça, chéri.
- Mais avec tes résultats, tu pourrais avoir une bourse, non ?
- Non.

Il s'allume une cigarette et tu fais de même. Au moins, si vous ne partagerez pas les mêmes points de vue utopiques, vous partagerez votre douleur face à la fumée cancéreuse qui s'échappe de vos poumons.



Nom: O'Game.
Prénom: Pepper.
Age: 18 ans.
Description en une phrase: « Je ne m'abaisserais pas à ta prétendue supériorité. »
Code du dossier: Validé par un ange déchu.
Revenir en haut Aller en bas
○ Elvina Atta


avatar


Sexe : Féminin

Messages : 74


Vos papiers
Classe / Emploi: 3ème A
Pensionnat : Hikishima !
Habitation : Chambre 001

MessageSujet: Re: » Pepper O'Game   Jeu 26 Avr - 19:34

Bonsoir et bienvenue à toi, Pepper !

Tout est parfait, le style d'écriture à la deuxième personne du singulier est plutôt rare, mais j'avoue que c'est très sympa à lire. Pour faire bref, et t'éviter de lire un paquet inutile, nous avons discuté avec les admins et décidé de te mettre dans le groupe des Malveillants. J'espère que ce choix t'ira.
Pour ta classe, tu seras dans la 4A et pour ce qui est de ta chambre, tu seras chambre 004 avec pour le moment Miyabi Uchiragi. Entendez vous bien ;)

N'oublies pas de remplir ces informations dans ta carte d'identité, et j'espère que tu trouveras rapidement un partenaire (ou une) de Rp !
Bienvenue chez les Wentworth !

_________________
Qui pisse loin ménage ses pompes...
Revenir en haut Aller en bas
 

» Pepper O'Game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toutes les formalités :: Présentations :: Fiches validées!-
Theme by Rain Newton- Do not rip - All rights reserved - ©2012
Codes et design - Rain Newton, Elvina Atta
-Contacter R.Newton-
Optimisé pour Mozilla Firefox 3+ - HTML4 et CSS3