AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans un métro, merci la valise. [Miyabi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
○ Elvina Atta


avatar


Sexe : Féminin

Messages : 74


Vos papiers
Classe / Emploi: 3ème A
Pensionnat : Hikishima !
Habitation : Chambre 001

MessageSujet: Rencontre dans un métro, merci la valise. [Miyabi]   Sam 21 Avr - 16:18

*Attention au départ du train et à la fermeture des portes. Veuillez ne pas sortir ou entrer. *

15h13. Il était temps pour Elvina de rentrer au Pensionnat. Elle avait passé les deux dernières journées à visiter des exposition dans une grande ville près d’où elle créchait maintenant. Sa place se résumait à un siège pas bien large, dans lequel une personne enrobée n'aurait certainement pas tenue. Les jambes repliées vers ses genoux, elle pouvait au moins observer le paysage qui défilerait bientôt plus vite par la fenêtre du train. A côté d'elle était assise une personne âgée, Elvina lui adressa un petit sourire lorsqu'elle vint prendre place sur le siège libre puis fouilla ensuite dans son sac pour en sortir un casque et son Mp4. La jeune brune n'était jamais à l'aise sur ses sièges qui, au fur et à mesure que les kilomètres passaient, semblait devenir dur comme un banc. Il faut dire que ce n'était confortable pour personne... Sans parler des passagers qui avaient de grande jambes, étant obligés de se tordre dans tout les sens pour trouver une position plutôt agréable. En résumé, le train n'était pas fait pour les personnes enrobées, ni celles qui avaient une grande taille. En poussant un peu plus la réflexion, il serait tout à fait possible de trouver d'autre genre de passagers qui n'aimeraient pas voyager avec ce transport là. La brunette n'en fit rien, elle cala son casque sur sa tête, arrangea quelques mèches de cheveux rebelles et posa sa tête contre la vitre.

Après quelques minutes d'attente, le train filait à son apogée, en direction de la grande ville dans laquelle Elvina se sentait à l'aise. Elle leva son poignet, le fit tourner quelques secondes pour le dégourdir. La fausse artiste avait passé ces deux jours à dessiner, des tableaux, des sculptures ou encore des poteries. Ce fut très enrichissant. La brunette appuya sur quelques touches de son Mp4 et trouva une chanson qui allait parfaitement avec le moment qu'elle était en train de passer. Le paysage défilait maintenant devant ses yeux, les fils électriques qui servaient à alimenter le train dessinaient des demis cercles, constamment renouvelés. Elvina était, si on pourrait l'appeler comme ça, en état de transe. N'écoutant que sa musique, observant d'un œil intéressé le paysage immense qui se créait à chaque mètre que parcourait le train. Les grands champs d'herbe verte laissaient place à des champs colorés de colza, reprenant ensuite leur place et ainsi de suite. De temps en temps elle apercevait des vaches, ou encore des moutons qui vivaient tranquillement leur vie sans se préoccuper du bruit que faisait le train en passant.

Très vite, le paysage prit un air plus urbain. Les champs verts furent remplacés par de grands immeubles, dans lesquels s'acharnaient probablement des hommes et femmes d'affaire, n'ayant que pour but de réussir dans la vie. Les arbres pouvaient maintenant se compter sur les doigts de la main et les animaux ne se résumaient qu'à quelques pigeons qui volaient par petits groupes. Elvina aimait aussi la grande ville, elle préférait l'activité que la tranquillité. Bien que celle-ci pouvait être forte agréable. Après une dizaine de minutes, la brune sortit du train dans lequel elle devait avoir passé une heure tout au plus. Les voyageurs traînaient leurs valises à roulette avec grande peine, alors qu'Elvina avait opté pour un gros sac, dans lequel elle avait entasser ses habits et ses affaires de dessin. Le casque toujours sur le crâne, le volume de la musique augmentée, l'étudiante se dirigea vers le métro, lequel la conduirait au Pensionnat. Elle prit l'escalator, courut pour pouvoir attraper le métro et se glissa de justesse entre les deux portes qui se fermaient, juste après l'alerte sonore. Comme elle l'avait prévue, les rames étaient blindées. Seule une place était libre, à côté d'une jeune fille. Elvina vint s'installer puis posa son soc au sol, écrasant accidentellement le pied de sa voisine. Elle ôta son casque et lui adressa un court mais sincère :

« Désolée ! »

_________________
Qui pisse loin ménage ses pompes...
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans un métro, merci la valise. [Miyabi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai mis dans ma valise
» Ecrire dans un français correct
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville :: Centre ville :: Transports en commun-
Theme by Rain Newton- Do not rip - All rights reserved - ©2012
Codes et design - Rain Newton, Elvina Atta
-Contacter R.Newton-
Optimisé pour Mozilla Firefox 3+ - HTML4 et CSS3