AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 » Karel Hansen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
• Karel Hansen


avatar


Messages : 14


Vos papiers
Classe / Emploi: 3-A
Pensionnat : Wentworth
Habitation : Chambre 003

MessageSujet: » Karel Hansen   Lun 16 Avr - 17:56

image de votre avatar, à changerlogo de votre pensionnat, à changer

Des cris et des pleurs retentaient. Une jeune demoiselle, aux longs cheveux noirs aux reflets violets, une petite mèche au milieu du front, se tenait assise par terre, sur ses talons plutôt écartés l'un de l'autre, ses mains sur son visage, ses larmes ruisselaient, elle sanglotait. A côté d'elle s'imposait un grand miroir dans lequel la pièce sombre se reflétait, se tenant face à la jeune fille, une garçon, lui ressemblant, posait ses yeux argentés sur elle. Il n'avait pas l'air affecté par sa réaction. L'atmosphère devenait de plus en plus étrange, plus triste, le garçon posa sa main sur la vitre, comme pour toucher la demoiselle, ses sourcils se froncèrent, il entrouvrit ses lèvres et articula quelque chose, aucun son ne sortit pourtant. La fille aux longs cheveux le regardait, comme pour la dernière fois, comme si elle avait envie de le serrer contre elle, de pleurer sur son épaule, mais elle ne le pouvait pas. Elle posa alors sa main sur le miroir, contre la main du garçon, lui paraissait énervé, il serrait le poing, tandis qu'elle ouvrit sa bouche afin de souffler un simple petit « pardon... ».
Le reflet disparut, la demoiselle aux yeux d'argents avait l'air de paniquer, elle regarda partout autour d'elle, rien, encore rien, la salle devenait de plus en plus noire, elle se retrouva seule, dans un vide insoutenable. Lorsqu'elle regarda sa main, celle-ci commença à disparaître, puis son torse fut touché, descendant jusqu'à ses pieds et montant jusqu'à sa tête, atteignant aussi son autre bras... Il ne restait plus rien, plus personne.


Karel sursauta de son lit, il suait, des larmes ruisselaient sur ses joues, son cœur battait à vive allure. Il alluma précipitamment sa lampe de chevet, tremblant, il passa sa main froide sur son front, tentant de calmer sa respiration et ainsi ses battements de cœurs. Il prit son portable qui était posé sur la petite table de chevet, il l'alluma et regarda l'heure, il allait être 5h30. Il cligna plusieurs fois des yeux avant de sécher ses larmes d'un revers des mains. Il sortit de son lit, lentement, ayant la tête qui tourne, encore tout perturbé par ce cauchemar. Il tanguait, allant à la salle de bain dans laquelle il se passa de l'eau sur le visage. Il retourna dans la chambre et sortit des vêtements d'une de ses valises, qu'il emporta dans la salle d'eau. Il prit sa douche, désespéré.
En sortant, il se regarda dans le petit miroir au dessus du lavabo, ses cheveux mouillés collaient à sa peau, deux mèches se détachaient du lot, glissant sur ses épaules, il posa sa main sur le miroir, comme s'il désirait caresser son visage, il murmura doucement, encore bouleversé:

« … Non... Tu n'as pas disparu... Pardon... »

Il restait un instant dans cette même position, quand une mélodie retentit et le fit sursauter. Il regarda par l'ouverture de la porte sa chambre, se doutant qu'il s'agissait de son réveil. Il alla dans la petite salle illuminée par la seule lampe et arrêta la musique. Dans le lieu régnait encore le silence, un silence lourd et angoissant. Un silence qui lui rappelait ce cauchemar. Il alluma la lumière principale, éteignant la lampe, et retourna dans la petite salle d'eau où il s'attacha les cheveux en un chignon, laissant ses cheveux glisser jusqu'à ses épaules. Il enfila une chemise blanche, dont il laissa les deux boutons du haut déboutonnés, et mis une veste de jean bleu par dessus.
Il s'assied sur son lit, sur lequel il mit ses chaussures, il regarda l'heure il était 6h00. Il rangea rapidement ses affaires dans sa valise, il rangea la chambre tranquillement, il prit un de ses sacs sur le dos, prit sa valise à roulettes à une main, mettant au dessus un autre sac et de son autre main il tenait un troisième sac. De ce fait, il sortit de sa chambre d'hôtel, tenant entre ses dents la clef, en sortant, il lâcha sa valise pour fermer la porte à double-tour. Il reprit ses affaires en main, gardant entre deux doigts sa clef et se dirigea vers l'ascenseur.
Arrivant à l'accueil, il déposa la clef sur le comptoir, remerciant l'homme de réception. En sortant de l'immeuble, il chercha un taxi dans lequel il mit ses sacs, sa valise, et demanda à aller au pensionnat Wentworth. Il se sentait très fatigué, il avait posé sa tête contre la fenêtre, il ferma les yeux et, à ce moment-là, il s'endormit.
Il rêvait de sa famille, de sa grande sœur, de ses petites sœurs, ainsi que de son unique petit frère. Il rêvait aussi de son chien qu'il aimait tant, de cette solitude qui l'envahissait, le détruisait. Il rêvait de son quotidien avant, oui, avant que sa mère ne veuille l'envoyer loin de son foyer, dans un pays différent, dans un continent différent. Dans un lieu où jamais il n'avait mis les pieds, mais dont il avait du passer des journées à apprendre la langue ainsi qu'à apprendre les traditions et le comportement.
De son voyage, il n'avait rien regretté, il trouvait que le peu du Japon qu'il avait vu était magnifique, mais le paysage danois lui manquait tout de même. Il est vrai qu'on l'avait arraché de ses racines, de sa famille, de son quotidien, et surtout de ses rêves. Il espérait que dans son nouveau pensionnat, tout serait comme on lui avait dit, et comme ça mère lui avait assuré que c'était alors qu'elle-même n'y avait jamais posé un pied.
Il sursauta lorsqu'il entendit la voix du conducteur japonais qui tentait vainement de le réveiller. Il le regarda, fatigué, et le remercia. Il sortit du véhicule, payant le chauffeur, et récupérant ses affaires. Il regarda autour de lui, le soleil brillait, lui éblouissant les yeux, et les bâtiments s'élevaient à côté.
Lorsqu'il baissa la tête il vit un muret, il s'en approcha et vit une plaque sur laquelle était écrite « Pensionnat Wentworth ». Il poussa un petit soupir et entra dans la cour, cherchant du mieux qu'il pouvait l'entrée.


Nom: Hansen
Prénom: Karel
Age: 17 ans
Description en une phrase: Travesti qui renie son sexe par jalousie envers ses sœurs
Code du dossier: Validé par Elvina


Dernière édition par • Karel Hansen le Jeu 19 Avr - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
○ Elvina Atta


avatar


Sexe : Féminin

Messages : 74


Vos papiers
Classe / Emploi: 3ème A
Pensionnat : Hikishima !
Habitation : Chambre 001

MessageSujet: Re: » Karel Hansen   Lun 16 Avr - 18:24

Bonjour et bienvenu !
Tu as deux semaines pour finir ta fiche. Pour ton tire, en fait, nous n'avons pas choisis de ville dans lesquels sont les deux Pensionnats, donc tiens en compte Smile

Bonne chance /o/

_________________
Qui pisse loin ménage ses pompes...
Revenir en haut Aller en bas
• Karel Hansen


avatar


Messages : 14


Vos papiers
Classe / Emploi: 3-A
Pensionnat : Wentworth
Habitation : Chambre 003

MessageSujet: Re: » Karel Hansen   Mar 17 Avr - 16:29

Bonjour, merci.

Ne t'en fais pas, ce devrait être rapide à faire (la présentation). Je laisse le titre comme ça, ça évitera certains "soucis" et puis ça laisse du général. Mais merci quand même pour l'information nwn


Revenir en haut Aller en bas
• Karel Hansen


avatar


Messages : 14


Vos papiers
Classe / Emploi: 3-A
Pensionnat : Wentworth
Habitation : Chambre 003

MessageSujet: Re: » Karel Hansen   Jeu 19 Avr - 20:55

Navré du double poste, mais je tiens à dire que ma présentation est totalement terminée
Revenir en haut Aller en bas
○ Elvina Atta


avatar


Sexe : Féminin

Messages : 74


Vos papiers
Classe / Emploi: 3ème A
Pensionnat : Hikishima !
Habitation : Chambre 001

MessageSujet: Re: » Karel Hansen   Sam 21 Avr - 14:21

Désolée pour le temps de réponse j'étais absente. Et l'avatar ? ^^

_________________
Qui pisse loin ménage ses pompes...
Revenir en haut Aller en bas
• Karel Hansen


avatar


Messages : 14


Vos papiers
Classe / Emploi: 3-A
Pensionnat : Wentworth
Habitation : Chambre 003

MessageSujet: Re: » Karel Hansen   Sam 21 Avr - 17:13

Avatar mis
Revenir en haut Aller en bas
○ Elvina Atta


avatar


Sexe : Féminin

Messages : 74


Vos papiers
Classe / Emploi: 3ème A
Pensionnat : Hikishima !
Habitation : Chambre 001

MessageSujet: Re: » Karel Hansen   Sam 21 Avr - 17:28

J'ai l'honneur de te dire que tu es validé.
J'ai beaucoup aimé le passage de son cauchemars, ça me fait penser à une vidéo anime que j'ai regardé il y a pas longtemps... Enfin bref, après en avoir discuté nous te mettons dans le groupe des Réservés.
Ta chambre sera masculine, étant donné que c'est le sexe masculin qui prime sur le féminin. Donc chambre 003 avec Rain Newton !

Quant à ta classe, ca sera la 3A.
N'oublies pas de remplir ses informations dans ta fiche d'identité, en espérant te retrouver en Rp :3

Des petits votes pour les topsites seraient super aussi Razz

_________________
Qui pisse loin ménage ses pompes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: » Karel Hansen   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Karel Hansen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Preches] Hagiographie de Saint Karel (PJ) patron des prêcheurs
» (+) ce qui m'énerve le plus dans le fait d'être cocu, ce n'est pas que mon copain couche avec une autre; c'est que quelqu'un sache de quoi je me contente.
» Darrin Hansen ─ Père, ft Benedict Cumberbatch
» Despe A. Azlejovitch ► Lindsay Hansen
» Le Dirigeable volé (Karel Zeman, 1967)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Toutes les formalités :: Présentations :: Fiches validées!-
Theme by Rain Newton- Do not rip - All rights reserved - ©2012
Codes et design - Rain Newton, Elvina Atta
-Contacter R.Newton-
Optimisé pour Mozilla Firefox 3+ - HTML4 et CSS3